Simionie Kanajuq et la pierre à savon

Il en aura fallu de la détermination et de la patience pour arriver là, mais aujourd'hui, ma bonne étoile polaire s'est manifestée et la rencontre tant espérée a eu lieu. En ce beau 29 juillet de l'été 2016 avec l'aide de Simonie Kanajuq, un des artistes talentueux de Puvi, j'entame une toute première pièce par taille directe dans la stéatite. Puvirnituq est un bassin important de la sculpture inuit. Malgré la grande fatigue qui m’habite, la chaleur et les maringouins particulièrement voraces aujourd’hui, cette rencontre est un grand privilège que j'apprécie hautement. La matière est douce et se travaille assez facilement. Simionie me guide et me fait tellement plaisir. - You are a good carv

Le chemin de la pointe

Mon endroit préféré pour m'évader. Ressourcement garanti. C'est ici que je viens courir. Un espace de sainte paix et de liberté où le sentiment d'être totalement dans mes souliers se renouvelle sans peine. #Nordicité #Puvirnituq #Nunavik #Jogging

L'herbier boréal et La maison de la famille

Nouvelle récolte. Si à première vue on peut penser que la toundra est une vaste étendue aride, il suffit de porter son regard au sol et de regarder de plus près pour vite s’apercevoir qu'elle est d'une richesse incommensurable. Fascinante par sa diversité, bouleversante pas sa délicatesse et sa beauté, la toundra est une magnifique source d'inspiration. L'herbier boréal se poursuit. Deuxième cours de chant offert aux filles du camp d'été que dirige Emmanuelle, Akinésie est une excellente pédagogue. Avec sa voix douce, elle sait capter l'intérêt des jeunes filles. Je me risque à l’exercice. J'arrive à trouver l'espace dans la gorge et parviens à émettre quelques phrasés qui paraissent bien ri

Fleurs de toundra

Délicates et fortes à la fois. Les fleurs de la toundra forment de belles rocailles. Ici pas de moine japonais ni de jardiner méticuleux, c'est mère nature qui se charge de tout. Une de mes préférées, l'androsace septentrionale. J'avais l'intention de dessiner dehors, mais c'est une journée sans vent et les mouches noires et les maringouins voraces ont eu raison de moi. C'est le Nord! #Herbier #Puvirnituq #Végétaux #Nunavik #Nordicité

La rivière Puvirnituq, joyau du Nord

La voilà enfin! « La rivière Puvirnituq est la plus septentrionale des rivières du Québec avec ses 30 000 km2 de bassin versant, elle est presque aussi grosse que la rivière George. Prenant sa source tout près du parc national des Pingualuit, cette rivière de 420 km coule vers le sud-ouest pour atteindre la baie d’Hudson au 60e parallèle. » La soirée d'hier se termine face à cette reine de beauté alors que le soleil tombe tranquillement sur le paysage. Que dire... #Nunavik #Puvirnituq #Nordicité

Matin de brume à Puvi

La meilleure façon de comprendre la morphologie du village? Run it ! Premier jogging dans la brume matinale de Puvirnituq. Première rencontre avec la Linaigrette de Scheuchzer, une plante cotonneuse qui servait à l'origine à fabriquer des mèches de qullik ( lampe à l'huile de phoque ). #Puvirnituq #Végétaux #Nunavik

L'herbier boréal et La maison de la famille

La tanaisie du lac Huron et son délicat parfum s'invitent à ma table. Un premier tête-à-tête avec les plantes nordiques. Tanacetum bipinnatum subsp. huronense Tanaisie du lac Huron Lake Huron tansy, dwarf tansy ᓇᐸᑯᓗᓯᒃ, ᒪᒣᑦᑐᖁᑎᒃ (ᐅᒥᐅᔭᖅ/ᑰᑦᔪᐊᕌᐱᒃ) napakulusik, mamaittuqutik (Umiujaq/Kuujjuaraapik) Référence Plantes des villages et des parcs du Nunavik Jeunes filles très concentrées lors d'un premier atelier à La Maison de la famille. Après un délicieux brunch préparé par Emmanuelle et les filles, on dessine dans le calme. #Herbier #Végétaux

Terre de dentelle

Après la terre forestière arrive le pays de dentelle. Je retrouve le Nord et sa lumière. Atterrissage en douceur. Arrivée à Puvirnituq, je constate que le village a beaucoup changé. Un nouvel aéroport, deux écoles, un restaurant et beaucoup de nouvelles constructions ont fait leur apparition. Les gens du Sud y sont aussi plus nombreux. Lizzi, la «manager» de l’école m’accueille à l’aéroport avec sa nièce. Les choses changent trop vite me dira-t-elle. L’essentiel n’a pas changé. Les gens du Nord sont aimables et calmes. Je m’installe dans la maison 259 du village. C’est la maison d’un des enseignants repartis dans le Sud pour l’été. Dans la soirée, Emmanuelle, une travailleuse sociale dynamiq

Résidence de création dans le Nunavik

Grâce au Conseil des arts et des lettres du Québec, à Avataq, à la Commission Scolaire Kativik et à Air Inuit et je serai en résidence de création à Puvirnituq du 18 juillet au 13 août 2016. C'est avec beaucoup de reconnaissance que je retourne dans ce village où j'ai eu l'occasion de séjourner à 3 reprises il y'a 10 ans alors que, j'accompagnais l'équipe de tournage du film Le jour avant de lendemain (Marie-Hélène Cousineau), une adaptation cinématographique du magnifique roman de Jørn Riel. Suite à ces voyages, j'allais illustrer Ikuma, carnet de tournage, un livre qui réunit entretiens, photographies, aquarelles, poèmes, récits des principaux artisans du film. ΔdL Symboles signifiant Iku